Afrique de l’Ouest : Des émissions de titres publics conjointes

UEMOA-emissions-itres-publicsAu cours de cette année, les Etats-membres de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) envisagent de lever une somme importante par le biais de l’émission de titres publics.
Environ 6 milliards de dollars, c’est le montant global que les pays de l’UEMOA comptent lever en 2014. Pour ce faire, ils émettront des bons du Trésor et des obligations souveraines sur les marchés tant régionaux qu’internationaux.
Cette tâche reviendra à une structure spécialement créée à cette fin, à savoir l’UEMOA-Titres. En effet, cette communauté a, pour la première fois de son histoire, d’ores et déjà élaboré un planning annuel de ses émissions à l’attention du public et des investisseurs. Celui-ci est basé sur les programmes indicatifs des Trésors publics des pays-membres, lesquels dépendent de leurs lois de finances et plans de trésorerie. L’UEMOA-Titres se chargera donc de coordonner les actions prévues. En clair, selon le cahier de charges établi à sa création en mars dernier, cette institution va accompagner les pays émetteurs au cours de leurs opérations sur les marchés financiers et faire le lien entre eux et les investisseurs.
Aussi, est-il prévu, dans un premier, de  recourir au marché régional pour réunir à peu près 4,8 milliards de dollars. Le reste (1,2 milliard de dollars) devrait provenir du marché international. Pour ce dernier marché, il n’est visé que par la Côte d’Ivoire et le Sénégal pour l’heure. Plus en détails, l’Etat ivoirien envisage d’y lever, à partir d’avril prochain, 500 millions de dollars. Quant au second pays, il compte lever 500 millions de dollars sous forme d’eurobonds et emprunter des obligations islamiques à hauteur de 200 millions de dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *