Côte d’Ivoire : Le Maroc signe six premiers accords de coopération à Abidjan

accord-abijanLa visite du Roi Mohammed VI en Côte d’ivoire a été couronnée par la signature, de six accords de coopération sur un total de 46 à parapher, lors d’une cérémonie présidée mardi après-midi, au Palais présidentiel, par le souverain marocain et le président ivoirien Alassane Ouattara.

Les 6 premiers accords concernent les domaines de la banque, de l’agriculture, de la pêche et de la communication.

Dans le domaine de la banque, un accord/convention portant sur la cessation des parts de l’Etat dans le capital de la Société ivoirienne de banque (SIB) au profit du groupe marocain Attijariwafa bank a été signé entre les ministres ivoiriens chargés du budget et de l’Economie et le président du groupe bancaire marocain.

L’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader) et le Conseil Café- Cacao ont signé chacun un accord de partenariat avec l’Office chérifien des phosphates (OCP).

Une convention de projet de construction d’un point de débarquement de la pêche artisanale à Grand-Lahou (128 km au Sud-ouest d’Abidjan) a été signée ainsi qu’un accord entre la Haute autorité de la communication audiovisuelle (HACA) et la Radio Méditerranée du Maroc Medi-1 autorisant cette station-radio à émettre ses émissions en FM sur le territoire ivoirien.

Le dernier accord a été signé entre le Centre de promotion des investissements en Côte d’Ivoire (CEPICI) et Casablanca Finance City Autority. Il porte sur un projet d’énergie renouvelable.

En marge de la signature de ces accords et conventions, les membres du groupe d’impulsion et d’évaluation ivoiro-marocain co-présidé par les ministres des affaires étrangères des deux pays, ont été présentés au Roi Mohammed VI et au Président Ouattara.

Ce comité qui constitue une passerelle entre les différents hommes d’affaires des deux pays a tenu mardi soir sa première réunion, à l’issue de laquelle trente autres accords devaient être signés en attendant les dix derniers autres.

Ce mercredi, les gouvernements des deux pays ont conclu quatre nouveaux accords et conventions de coopération, portant sur la sauvegarde et la valorisation de la baie de Covody et de la lagune Ebrié.

Le coût global de ce projet baptisé ‘’projet renaissance’’ est estimé à 137 milliards de francs CFA, dont 37 milliards ont déjà été avancés par le gouvernement ivoirien. La fin des travaux est prévue d’ici 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *