La Banque des Etats de l’Afrique Centrale opte une pour une monnaie Home-made

beac_siege3La Banque des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) vient de lancer des appels d’offres pour disposer elle-même, des machines destinées à la fabrication de sa monnaie.

La décision d’imprimer les billets sur le continent africain permettra aux pays de la zone Cemac de faire non seulement des économies sur les frais et droits de tirages liés à cette monnaie, mais aussi de créer des emplois.
La Banque des Etats de l’Afrique centrale envisage d’acquérir, sur fond propres, le matériel destiné au traitement des signes monétaires. A cet effet, elle invite les entreprises remplissant les conditions requises, à présenter une offre au plus tard le 1er juillet 2016. L’appel à concurrence est subdivisé en deux lots indépendants. Le premier concerne 600 rouleaux de feuillards synthétiques siglés « Beac ». Le second lot concerne 54 machines à cercler les billets de banque.
Le dossier d’appel d’offres (DAO) doit être rédigé en français et retiré au siège de la BEAC, moyennant le paiement d’un montant non remboursable de 100 000 FCFA par lot ou l’équivalent dans une monnaie librement convertible.
Alors que depuis quelques années se posent des questions liées à l’avenir du franc CFA, adossé à l’Euro par le truchement d’une ancienne convertibilité liée au Franc Français, cette nouvelle ne laisse personne indifférent. La BEAC ne veut apparemment pas attendre longtemps pour désormais affirmer son processus d’indépendance vis à vis de la Banque de France et la Banque Centrale Européenne, d’où l’appel d’offre battre sa propre monnaie.

One thought on “La Banque des Etats de l’Afrique Centrale opte une pour une monnaie Home-made

  1. Kadhafi est mort en partie pour s’être illustré dans ce sens en voulant autonomiser les monnaies africaines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *