Le Zimbabwe réduit ses importations de produits de base pour manque de devises

impo-zimbabweLe Zimbabwe a décidé la restriction de l’importation des produits de base principalement de l’Afrique du Sud, en vue de stopper la sortie de dollars et accroître la capacité de production des entreprises locales.

Les nouvelles règles d’importation sont formulées dans un texte réglementaire publié le 17 juin dernier par le ministre zimbabwéen de l’Industrie et du Commerce Mike Bimha.

Il a expliqué que les nouvelles règles d’importation avaient pour but de freiner l’afflux de produits qui peuvent être fabriqués localement afin de renforcer la capacité de production des entreprises qui occupent actuellement environ 35% du marché national.

« Le but visé est de ne pas interdire l’importation de ces produits énumérés, mais de les réglementer », a tenu à rassurer le ministre dans un communiqué publié ce jeudi.

Bimha a fait savoir que la décision du gouvernement visait à limiter les importations aux seuls produits en pénurie, mais elle a aussi pour objectif d’éviter des pénuries sur le marché local.

Le Zimbabwe est confronté à une crise d’espèces en devises étrangères depuis mars et les autorités prévoient d’introduire des bons en octobre pour atténuer la pénurie d’espèces.

Le Zimbabwe a abandonné sa monnaie nationale en 2009, suite à une inflation incontrôlable, et a adopté au fil des ans la circulation de neuf monnaies étrangères dans les transactions: le dollar australien, le dollar américain, le yuan, le rand sud-africain, le livre sterling, la roupie indienne, l’euro, le yen japonais, et le pula botswanais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *