1500 start-ups et PME vont bénéficier de l’appui de la BAD et la Banque européenne d’investissement

bad-beiUne convention de partenariat, en vue d’apporter une aide à plus de 1500 start-ups et Petites et moyennes entreprises (PME) africaines avec un premier investissement de 150 millions d’Euro soit plus de 98 milliards de FCFA, a été signé lundi à Abidjan entre la Banque européenne d’investissement (BEI) et la Banque africaine de développement (Bad), soutenues par la Commission de l’Union européenne.

Selon les signataires, cette initiative vise à favoriser l’esprit d’entreprise des jeunes africains. L’objectif est également de stimuler le potentiel entrepreneurial des jeunes africains et les amener à créer des entreprises performantes et innovantes.

Dénommé Boost Africa, ce fond destiné à financer des idées rentables dans les secteurs tels que l’agriculture, la santé, l’éducation… est ‘’un fond de confiance’’ selon   Dr Adesina Akiwumi, président de la BAD. Pour lui, « Il faut créer un nouvel espoir pour les jeunes africains. »

 Le président de la BEI, Werner Hoyer a quant à lui, souligné la nécessité orienter principalement cette initiative dont un premier investissement de 150 millions d’Euro sera injecté à la fois par la BEI et la BAD accompagnées par d’autres partenaires au développement, vers « les pays fragiles ».

Cette somme devrait permettre la mobilisation à terme d’1 milliard d’Euro pour financer au moins 1500 start-ups et PME sur le continent, ce qui devrait permettre la création de 5000 emplois directs et de 100 000 emplois indirects.

Enregistrer

One thought on “1500 start-ups et PME vont bénéficier de l’appui de la BAD et la Banque européenne d’investissement

  1. C’est une très bonne chose. Peut-on être informé sur les critères de sélection des 1500 start-up ? Combien pour le Burundi ?
    Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *