Mohammed VI et Ouattara revisitent le projet de la baie de Cocody

cocodyLe Roi du Maroc Mohammed VI et le président ivoirien Alassane Ouattara ont présidé lundi à Abidjan, la cérémonie de présentation de l’état d’avancement du projet de la Baie de Cocody et de signature d’un mémorandum d’entente portant sur la phase de valorisation et d’exploitation de la baie de Cocody.

Le mémorandum d’entente a été signé par le ministre ivoirien des infrastructures économiques, Amédée Kouakou Kouassi et Saïd Zarour, le président du directoire de «Marchica Med», société publique marocaine en charge du pilotage du projet.

Aux termes de cet accord signé à l’occasion de la visite d’amitié et de travail qu’effectue le Roi Mohamed VI depuis le 24 février en Côte d’Ivoire, les deux parties ont convenu des modalités de mise en œuvre de leur partenariat pour le développement du Programme de Valorisation et d’Exploitation de la Rive Plateau, de la Coulée verte du Banco et du Parc Urbain de Cocody.

Selon le DG de marchicaMed, ce mémorandum d’entente consacre le démarrage de la seconde étape du Projet avec le développement de la baie et sa mise en valeur. Il s’agit à terme, a-t-il dit, «de consolider Abidjan, la perle des Lagunes, en tant que destination touristique privilégiée».

Pour le ministre ivoirien des infrastructures économiques, Amédée Kouakou Kouassi qui a annoncé pour le 7 août prochain, la fin de la première phase des travaux, a souligné que ce projet vient «résoudre un ensemble de problèmes».

De son côté, la ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement Durable, Anne Ouloto s’est réjouie de la signature de cet accord, précisant que ce projet intégré fera de la capitale économique ivoirienne une destination touristique de choix et aura un réel impact écologique et environnemental sur la ville d’Abidjan.

Sur la rive Plateau, il est prévu la mise en place de la «Maison Ivoire» qui comprend, des hôtels, un centre commercial, un centre de conférences et de congrès, ainsi que des équipements de promotion de la culture ivoirienne. Il est également prévu la réalisation d’infrastructures ludiques, de restauration et de loisirs autour de la marina d’Abidjan.

Grâce à son aménagement, la rive de Cocody verra la construction d’un Parc urbain, l’aménagement d’une plaine sportive, d’un parc d’animation aquatique et d’un site d’aventures et de découvertes.

La Coulée verte du Banco, un projet intégré de réhabilitation environnementale, fera l’objet de travaux de dépollution et de reboisement avec l’aménagement urbain d’un corridor de 3000 ha entre la forêt du Banco et la Baie de Cocody.

Sont également prévues des infrastructures de proximité pour les populations des quartiers limitrophes ainsi que des maisons thématiques à savoir : la «Maison du Cacao», la «Maison du Café», la «Maison du Tissage», la «Maison aux Bijoux», la «Maison aux Fleurs » et la «Maison du Bois». Toutes ces infrastructures dont la fin des travaux est prévue pour 2020, ont nécessité un investissement global de 450 millions de dollars.

La visite royale en Côte d’Ivoire a été couronnée par la signature le 27 février à Abidjan, de 14 accords de partenariat dans divers domaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *