L’agriculture au Maroc affiche des chiffres record en 2017

akhenouch-siamLe ministre marocain de l’Agriculture, Aziz Akhannouch a annoncé ce lundi à l’ouverture des 9èmes assises de l’Agriculture à Meknès (centre du Maroc), des chiffres record de la production céréalière et agrumicole pour le compte de la campagne agricole 2016-2017.

Selon le ministre, la production agricole qui constitue le moteur de croissance de l’économie du Maroc, devrait atteindre un niveau «remarquable» cette année, avec une production céréalière «record» de 102 millions de quintaux, en hausse de 203% par rapport à la campagne précédente.

«La campagne actuelle a été marquée par une bonne pluviométrie, bien répartie dans l’espace et le temps, avec une température modérée», a expliqué Akhannouch devant la presse. Il s’est également félicité d’«une croissance remarquable de la production de l’ensemble des filières agricoles, en l’occurrence des agrumes avec une récolte de 2,4 millions de tonnes (+20%) et des dattes avec 117.000 tonnes».

L’agriculture, dont vivent près de 40% de la population du royaume, a-t-il ajouté, reste de loin le premier contributeur au produit intérieur brut (PIB) marocain, devant le tourisme et l’industrie. La croissance économique au Maroc qui est passée de 4,5% en 2015 à 1,6% en 2016, à cause de la sécheresse, pourrait atteindre 4,1% en 2017, selon les prévisions officielles.

En 2008, le Maroc avait adopté une ambitieuse stratégie agricole, le Plan Maroc Vert (PMV), qui entendait faire de l’agriculture, un des moteurs de l’économie nationale.

Selon le ministre «ce Plan a permis la création de plus de 300.000 exploitations agricoles, pour un total aujourd’hui de 1,8 million d’exploitations, de même qu’un progrès significatif dans la mécanisation du secteur, ainsi qu’une hausse des cheptels ovin (+18%) et bovin (+43%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *