Le Maroc vise le statut de pays-associé à l’OCDE

Le Maroc a affirmé ses intentions de renforcer sa position au sein de  l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dont il n’est actuellement que membre observateur.

Selon le ministre délégué marocain, chargé de la Réforme de l’Administration et de la Fonction Publique, Mohamed Ben Abdelkader, son pays vient d’introduire une demande pour bénéficier d’un statut de pays-associé à l’OCDE.

Une demande qui n’a pas laissé indifférent le secrétaire général de l’institution, Angel Gurría qui aurait demandé à ses collaborateurs, selon le ministre Abdelkader, «d’entamer la procédure» pour permettre au Royaume de franchir cette nouvelle étape.

Actuellement membre observateur du comité de la gouvernance publique de l’OCDE, le maroc participe régulièrement aux réunions dudit comité. Ce qui confirme sa disponibilité et sa volonté de s’investir pleinement dans le fonctionnement de cette institution de développement économie, et devrait jouer en faveur de sa demande.

Il y a deux ans, l’OCDE et le Maroc avaient signé le 15 juin 2015, un Protocole d’Accord relatif à l’établissement du «Programme-pays Maroc», une collaboration prévue pour deux ans, qui vise à soutenir le plan de réformes en cours dans le royaume chérifien.

Cet accord de coopération signé à Paris par le Secrétaire général de l’OCDE Angel Gurría et Abdelilah Benkiran, l’ex-chef du Gouvernement marocain, marquait une étape importante dans le renforcement de la collaboration entre le Maroc et l’OCDE.

«Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec le Maroc afin qu’il tisse des liens plus étroits avec les pays de l’OCDE mais aussi avec l’économie mondiale au sens plus large», avait déclaré Angel Gurría.

Le Programme-pays est un outil de l’OCDE permettant à certaines économies partenaires, de tirer profit de l’expertise et de ses bonnes pratiques, de renforcer leurs institutions et leurs capacités à mener avec succès leurs réformes publiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *