L’économie Zimbabwéenne en pleine forme

L’économie du Zimbabwe a décidément tourné les sombres pages de son effondrement de ces dernières années. L’examen des politiques fiscales de ce semestre  montre une croissance des indicateurs malgré une pléthore de défis qui demeurent.

La croissance économique reste sur la bonne voie et est  stimulée par la bonne performance de l’agriculture et des mines  qui bénéficient  de la hausse internationale des prix. Le rapport d’évaluation du secteur agricole de cette année indique des améliorations dans la production de tabac par rapport aux prévisions initiales à raison de  177,8 millions de kilogrammes.

L’amélioration de la production agricole ainsi que celle du secteur touristique et de manufacture devraient ramener le PIB à 9,3% d’ici la fin de l’année en cours. En parallèle le taux d’inflation et la parité du pouvoir d’achat devraient atteindre respectivement 4,5 % et  0,4 dollars US/par habitant.

Par ailleurs selon le Fonds Monétaire Internationale (FMI), l’économie zimbabwéenne connait encore quelques soucis, à l’instar de la vulnérabilité du secteur bancaire, du déficit du compte courant et de  la politique controversée de réattribution des mines des diamants.  Cependant cela n’est pas si alarmant au regard de l’effondrement économique qu’avait connu le pays durant ces dernières années. Le Zimbabwe aurait  tout de même besoin de restaurer son système judiciaire pour stabiliser sa situation macroéconomique.

Le gouvernement zimbabwéen a d’ores et déjà entrepris une lutte pour la stabilité selon le Ministre des finances Tendai Biti. La très controversée politique de réappropriation des mines devrait progressivement être revue. Ceci permettrait de stabiliser l’essor économique dont bénéficie actuellement le pays et ouvrirait la porte à des investissements étrangers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *