UEMOA : Faire Face à la crise énergétique

Face à la situation de crise énergétique qui touche toute la région, l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) a déboursé une enveloppe de 250 milliards de FCFA (544 millions de dollars) pour aider les pays membres à augmenter leur capacité de production énergétique. Dans le but de trouver une solution durable à ce problème qui handicape les efforts de développement des huit Etats membres, le président de la commission assure que des initiatives ont en été entreprises d’ici l’horizon 2030. Un projet a été donc élaboré pour doter les pays de l’espace communautaire d’une énergie propre et concurrentielle, mais en attendant un programme palliatif est lancé dans le but de renforcer les capacités de production des huit pays afin d’éviter les délestages intempestifs. Alors que plusieurs pays se retrouvaient avec une enveloppe de 15 à 25 milliards de FCFA (32 à 54 millions de dollars), le Sénégal s’adjuge la grosse part avec 35 milliards de FCFA (25 milliards de FCFA pour la centrale de Tobène et 10 milliards pour la boucle de 150 KW). Une décision que justifie le président de la commission en ces termes « Nous ne partageons surtout pas, à l’UEMOA, à égalité mais en fonction des besoins et de la maturité des projets. Et comme au Sénégal, il y avait deux projets majeurs qui étaient prêts, il n’y avait pas de raison de ne pas les financer ». Par ailleurs l’UEMOA qui s’active sur l’interconnexion des différents réseaux électriques est en plein travaux aujourd’hui sur le réseau reliant la Côte d’ivoire au Mali. Cette interconnexion entre les huit pays constituera un facteur essentiel dans la croissance économique de la sous région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *