Inauguration du nouvel aéroport international de Dakar

Le président sénégalais, Macky Sall devrait inaugurer ce jeudi 7 décembre, le nouvel aéroport international «Blaise-Diagne» (AIBD), bâti dans la localité de Diass, à 47 km de Dakar, la capitale.

Ce joyau ultramoderne annoncé pour 2012, aura finalement été réalisé en 10 ans, pour un coût évalué à plusieurs 400 milliards de francs CFA (plus de 600 millions d’euros). Il prend le relai de l’ancien Aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar, principale infrastructure aéroportuaire du Sénégal depuis les indépendances, qui sera reconverti en aéroport militaire à partir de demain vendredi.

Les autorités sénégalaises comptent sur cette infrastructure de dernière génération pour redynamiser le secteur des transports aériens et le tourisme, selon Mouhamed Habiboulah Fall, directeur de la communication de l’AIBD.

La capacité d’accueil du nouvel aéroport sénégalais est estimée à 3 millions de passagers en 2019 avant de passer à 10 millions de passagers en 2035. Autour de l’aéroport, va se créer au moins 6.000 emplois directs et indirects, indique Habiboulah.

L’autre nouveauté de cet infrastructure qui s’étend sur 4.500 hectares, confie-t-il, c’est sa capacité d’accueillir des avions de dernières générations, et abritera bientôt, un centre de maintenance aéroportuaire.

Seul bémol pour l’instant, est qu’il n’y a pas d’hôtels proches de l’aéroport, ce qui pourrait être un handicap majeur pour les passagers ayant un vol en retard, ou ayant raté leur vol. Une situation à laquelle les autorités sénégalaises entendent remédier dans un bref délai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *