La Mauritanie met en circulation sa nouvelle monnaie «compressée»

En Mauritanie, les banques sont restées ouvertes ce 1er janvier 2018, afin de permettre aux populations d’échanger leurs anciennes Ouguiya, la monnaie du pays, contre la nouvelle version, entrée en circulation hier.

La nouvelle monnaie mauritanienne perd 10% de sa valeur. Ainsi, «Dix Ouguiya» par exemple, ne valent plus qu’un, ce qui n’est pas sans effet sur les activités commerciales dans le pays. La mesure avait été annoncée par le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, lors de la fête nationale du pays, le 28 novembre dernier. Selon lui, cette compression permettra à la monnaie nationale de reprendre sa place dans les transactions financières, de protéger le pouvoir d’achat du citoyen et de réduire la quantité de la monnaie en circulation.

Les anciens billets et pièces seront retirés selon un calendrier établi par la Banque centrale de Mauritanie (BCM), en commençant par les grosses coupures. En juin 2018, l’ancienne monnaie devrait totalement disparaître de la circulation. L’Ouguiya a perdu ces derniers mois sa valeur au marché noir face à l’euro et au dollar. La tendance s’est encore aggravée, en raison d’une hausse de la demande de devises. Déjà en 2004, la Mauritanie avait remplacé tous les billets en circulation depuis 1974, pour moderniser sa monnaie, et la rendre plus forte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *