Botswana : baisse de la croissance

Selon l’agence Reuters, le président de la république botswanaise, Seretse Khama lan Khama a affirmé que l’économie de son pays ne connaitrait qu’une croissance de 5% cette année, soit une baisse de 2,2 % en comparaison avec l’année 2010. Ce décroissement serait dû à une performance assez timide du secteur diamantifère et à une grève généralisée des travailleurs pendant deux mois. Les analystes et économistes prévoient une inflation aux alentours de 8,1 % en moyenne cette année. Cette tendance inflationniste pourrait toutefois ralentir et atteindre 7% en 2012. En outre, on a observé un déficit budgétaire et une baisse de 1,1% du Produit Intérieur Brut. Cependant la forte reprise dans le secteur des minéraux n’a pas été soutenue, ce qui a  conduit à une contraction du PIB de 2,2 % au premier trimestre par rapport aux mois précédents. La grève de 90 000 fonctionnaires du secteur public qu’avait connu le pays pendant deux mois, a  fragilisé le tissu économique du Botswana. En effet cette paralysie totale de l’Etat avait perturbé la production et entrainé une inflation importante.  L’extraction des diamants reste cependant le pilier de l’économie du Botswana. Elle représente environ un tiers de la population globale, et devrait soutenir la reprise de la croissance à long terme malgré les mauvais résultats du  premier trimestre. Les  récentes données sur le Produit Intérieur Brut suggèrent d’ailleurs que l’exploitation minière se porte bien et cela devrait continuer. Bien que le Botswana connaitrait un ralentissement économique cette année, les différents indicateurs économiques s’accordent à prévoir un retour à l’équilibre pour les années 2012 et 2013. Toutefois les risques de la hausse d’inflation ne sont pas totalement écartés à cause de la hausse mondiale des prix des aliments et du pétrole.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *