100 millions de dollars de la BAD et du marocain BPC pour booster le commerce intra-africain

La Banque Africaine de Développement (BAD) et la Banque Centrale Populaire (BPC) du Maroc vont investir 100 millions de dollars pour promouvoir le commerce intra-africain. Les deux institutions ont signé en début le 8 mai dernier, une convention dans ce sens.

 

Cet accord de financement devrait permettre de booster les relations commerciales entre les entreprises marocaines et d’autres entreprises du continent africain, notamment dans les secteurs de l’eau, des infrastructures et de l’énergie.

 

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre d’un programme plus vaste, devrait permettre à la Banque panafricaine d’augmenter la part du commerce intra-africain dans les échanges commerciaux des pays du continent noir, qui est l’une des plus faibles au monde (16% en moyenne).

 

La BAD envisage ainsi d’investir jusqu’à 700 millions de dollars pour renforcer les flux commerciaux entre les pays du continent.

 

Dans cette même logique de booster le commerce intra-africain, 44 pays du continent avaient signé en mars dernier, un accord créant une zone de libre-échange continentale africaine (ZLECA). Cet accord crée un marché unique pour les pays signataires.

 

Mais le Nigeria, l’une des plus grosses économies et des plus grands consommateurs du continent, n’a pas signé cet accord, estimant nécessaire de consulter davantage les opérateurs économiques sur le sujet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *