La Banque Mondiale injecte 11,07 millions dollars USA dans l’éducation au Liberia

Le Liberia a conclu ce 21 juin avec la Banque Mondiale, une convention de financement d’un montant de 11,07 millions dollars, dans le cadre du Partenariat mondial pour l’éducation (GPE).
Cet appui financier servira à renforcer le système éducatif au Liberia, notamment, à améliorer l’accès équitable à l’éducation de la petite enfance, et à renforcer les capacités des enseignants de la maternelle et du primaire
Au titre de ce projet de renforcement éducatif qui sera axé sur six comtés du pays, plus de 570 écoles bénéficieront de subventions scolaires, tandis que près de 1.400 enseignants et 1.500 directeurs d’écoles verront leurs capacités renforcées, a expliqué Larisa Leschenkoe, directrice de la Banque mondiale pour le Liberia. En outre, un nouvel outil d’évaluation de la qualité des écoles sera mis en œuvre pour améliorer le suivi et l’évaluation du système éducatif dans le pays.
Au Liberia, où le taux de scolarisation reste parmi les plus faibles en Afrique, le secteur de l’éducation est entré dans les priorités du gouvernement. Et ce dernier «explore toutes les voies» pour mobiliser des ressources auprès de ses partenaires internationaux, afin d’assurer une éducation de qualité et abordable aux Libériens, selon son ministre de la Planification, des Finances et du Développement, Samuel D. Tweah.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *