Une nouvelle enveloppe de 136,6 millions de dollars du FMI pour la Côte d’Ivoire

La Côte d’Ivoire vient de bénéficier d’un nouveau décaissement de 136,6 millions de dollars américains du Fonds monétaire international (FMI), dans le cadre de l’appui à son programme économique et financier sur la période 2016-2019.
En 2016, Abidjan avait conclu avec l’institution de Breton Woods, un programme triennal pour un financement global de près de 900 millions de dollars américains, devant servir à soutenir les objectifs généraux du programme national de développement, contribuer à assurer la viabilité de la balance des paiements, à promouvoir une croissance inclusive et à faire reculer la pauvreté.
Ce nouveau décaissement, approuvé le 18 juin dernier par le conseil d’administration du FMI réuni à Washington, fait suite à une mission de l’institution à Abidjan du 22 mars au 4 avril, dans le cadre de la 3ème revue du programme triennal.
Selon cette mission conduite par Dan Ghura, chef de division au Département Afrique de l’Ouest du FMI, la performance de la Côte d’Ivoire a été bonne au cours de l’année 2017, où les autorités ont contenu le déficit budgétaire, et se sont engagées à atteindre l’objectif du programme triennal en 2018 et à réduire le gap budgétaire pour répondre au critère de convergence de l’UEMOA de 3% du PIB en 2019.
Cette nouvelle enveloppe vient s’ajouter aux 94,1 millions de dollars américains de décaissement immédiat déjà obtenu par le pays ours-africain. Le reste du financement global devait être échelonné sur la durée du programme, «sous réserves des revues semestrielles».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *