Mozambique : un nouveau partenariat avec l’UE

L’accord en cours, d’une durée de 5 ans, devant expirer en décembre de cette année stipulait qu’un quota annuel de 10.000 tonnes de poissons prendrait le large pour l’union européenne tandis que ce dernier verserait une compensation financière s’élevant à 900.000 euros au gouvernement Mozambicain. 650000 euros en compensation direct et 250000 euros en soutient au secteur de la pêche.  104 navires européens sont mis à contribution à raison de 46 navires respectivement pour la France et l’Espagne, 9 pour le Portugal, 2 pour le royaume uni et 1 pour l’Italie. Un nouvel accord vient d’être signé, ce dernier tiendra pour une duré de 3 ans et devra entrer en vigueur à partir du 1 janvier 2012. Le nouveau quota pour les bateaux européens est fixé à 8000 tonnes pour cette fois avec une contrepartie de 520000 euros par an de compensation directe et 460000 pour renforcer les capacités du secteur de la pêche en Mozambique. Ce qui représente une hausse de 80000 euros malgré la diminution de 2000 tonnes de poissons. Selon les nouveaux accords Seulement 75 navires seront mis à disposition, à savoir 43 senneurs et 32 palangriers. Ces ressources pourront ainsi encourager et soutenir le développement du secteur des pêches en Mozambique. C’est dans le cadre du « Fisheries Master Plan », récemment adopté par le Mozambique, que ces actions seront menées.  La commission a précisé que la baisse de quota est du à une forte activité de piraterie dans l’Océan Indien entrainant une baisse des captures de poissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *