Le PAM se porte client pour les petits agriculteurs en Tanzanie

Les petits exploitants agricoles en Tanzanie devraient pouvoir écouler leurs stocks prochainement, puisque le Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies a décidé hier jeudi, de leur acheter 50.000 tonnes de maïs.

L’opération est destinée à renforcer les économies locales et soutenir l’augmentation de la résilience et de la productivité des communautés rurales, a expliqué le Représentant du PAM en Tanzanie, Michael Dunford.

Un appel d’offres pour cet achat de maïs sera donc ouvert la semaine prochaine, et le PAM travaillera en étroite collaboration avec l’Agence de réserve alimentaire nationale, pour atteindre les agriculteurs, a ajouté M. Dunford.

Des experts du PAM des bureaux régionaux de Nairobi au Kenya et de Johannesburg en Afrique du Sud finalisent actuellement le travail sur ces appels d’offres qui permettront également à tous les fournisseurs, en particulier ceux à petite échelle, de «consolider leur activité et leur marché».

Lors d’une récente visite en Tanzanie, le directeur exécutif du PAM, David Beasley, avait annoncé que son organisation achèterait de 75.000 à 100.000 tonnes de maïs au cours des six mois à venir. Il s’était engagé à soutenir les petits exploitants agricoles du pays pour qu’ils « dépassent l’agriculture de subsistance et renforcent leur sécurité alimentaire ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *