Iles Maurice : Révision à la hausse des indicateurs de croissance

La Banque centrale mauricienne a annoncé très récemment que l’économie du pays serait  beaucoup plus performante cette année en comparaison avec l’année 2010 et avec ses  prévisions du début de cette année.  En effet les chiffres et indicateurs des finances publiques  de ces 3 derniers trimestres permettent d’affirmer sans l’ombre d’aucun doute que l’île Maurice est  sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs. La Banque mauricienne qui avait pris l’habitude ces dernières années de s’accommoder avec des contre-performances, a vu ses prévisions 2011 s’élever  à la suite d’une meilleure croissance au premier semestre et de la hausse du Produit Intérieur Brut de 1%. Toutefois les espoirs d’une reprise réelle de l’économie du pays sont menacés par la crise de la zone euro.

Cette fluctuation de la zone euro a entrainé une crainte dans le chef  des autorités financières  qui ont dû revoir  leurs prévisions de 2012 à la baisse. Bien  que cette annonce soit une bouffée d’oxygène pour les autorités de cette île de l’océan indien,  il est très tôt pour dire si elle soulagerait la balance budgétaire au mois de décembre. Il est également difficile de savoir si le réglage  de 3,6 milliards d’euros prévu par l’Union européenne et le Fonds  Monétaire International  (FMI) serait atteint, ou s’il faudrait un réajustement important pour atteindre les objectifs budgétaires de cette année. Par ailleurs les impôts recueillis correspondent à un montant de 150 millions d’euros de plus que l’année passée et les recettes fiscales ont accru de 3%.

Ainsi ce  rendement réalisé au cours de ces neuf derniers mois  empêchera l’augmentation des taxes et ajustera  les dépenses à 4 milliards d’euros tout en réduisant sensiblement l’emprunt national.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *