Afrique du sud : Le secteur aéronautique doit s’intensifier

L’aviation est un élément essentiel de l’économie sud-africaine car elle génère d’importantes retombées économiques à l’Etat. A ce titre, l’ « International Air Transport Association » (IATA) a prôné un nouveau partenariat entre le gouvernement et l’industrie aéronautique afin de maximiser les bénéfices sociaux et économiques que le secteur d’aviation pourrait offrir. L’International Air Transport Association et le bureau d’études « Oxford Economics » ont évalué la contribution de l’aviation sud-africaine à 51 milliards de Rand (6,5 milliards de dollars US)  soit 2,1% du PIB. Ce secteur a réussi à lui seul à créer 227 000 emplois et à générer par l’entremise du secteur touristique 2,1 milliards de Rand (268 millions de dollars US) de bénéfice. Cependant selon l’IATA, les perspectives pour le secteur aéronautique sud-africain montrent une baisse de rentabilité. Cette tendance à la baisse est calquée sur la réduction des bénéfices des compagnies aériennes mondiales qui devraient chuter à 4,9 milliards de dollars en 2012. Ceci impose donc une réaction assez rapide du ministère des transports sud-africain pour contrecarrer cette tendance baissière. Le Directeur Général de L’IATA Tony Tyler a en outre affirmé que la croissance de l’aviation  en Afrique du sud est source de prospérité économique et développement durable. Il serait donc plus judicieux de la soutenir. Pour lui, l’amélioration de la sécurité  et la responsabilité environnementale permettraient revitaliser le secteur aéronautique national. Par ailleurs, l’Afrique du sud  dispose d’une infrastructure importante de classe mondiale, mais selon la corporation « Airports Compagny South Africa » (ACSA)  ses aéroports sont excessivement couteux. L’IATA a exhorté le gouvernement  de ce fait à rester concentré sur des solutions réalistes afin de revoir sa tarification aéroportuaire et de rendre le secteur de l’aviation plus compétitif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *