Mozambique : Découverte d’un gisement de gaz naturel

Le Mozambique pourrait bientôt devenir un des principaux producteurs de gaz naturel en Afrique à l’instar de l’Algérie et du Nigeria, en raison de réserves de gaz naturels découverts dans le pays, a déclaré la cellule nationale de l’Intelligence Economique. Situé dans le bassin de Rovuma au large des côtes de la province de Cabo Delgado, le gisement de gaz naturel  a été estimé à 12 milliards de mètres cube par la société d’exploitation « Anadarko Petroleum ». En dehors du Nigeria, qui a des réserves estimées à 187 milliards de mètres cubes, le Mozambique pourrait devenir le plus grand producteur de l’Afrique subsaharienne des gaz. Toutefois la compagnie nationale énergétique détient 15% dans l’exploitation et ne serait pas responsable des coûts initiaux de l’exploration. De ce fait le bénéfice pour les finances publiques ne pourrait être effectif que lorsque la production commencerait. Le groupe « Anadarko Petroleum » a d’ores et déjà commandé les études de faisabilité pour le développement d’une unité  de gaz naturel liquéfié en début 2013. L’unité de production ne pourrait entrer en production qu’en 2018 et deviendrait en ce moment là le plus important investissement de capitaux du Mozambique. Les seules réserves des gaz répertoriées jusque là était situées dans la province d’Inhambane, dans le sud, où ils sont exportés vers l’Afrique du sud à travers un pipeline. La cellule d’Intelligence Economique du Mozambique prévoit que l’économie croisse de 7,3% cette année, et s’accélère à 8% en 2012 et à 8,5% en 2013. Cependant l’infrastructure se présente comme un défi majeur pour le développement futur de l’industrie minière du pays, tels que le transport et le stockage dans les ports avant l’exportation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *