Botswana : La banque centrale maintient son taux directeur

La banque de Botswana a décidé de maintenir son taux directeur à 9,5% au regard des perspectives positives à moyen terme de l’inflation. En effet l’état actuel de l’économie et les hypothèses sur les perspectives économiques nationales et extérieures, ainsi que la prévision d’inflation, suggèrent que le maintien du niveau des taux d’intérêt soit compatible avec la réalisation des objectifs de la banque centrale qui préconise une inflation à 6% à moyen terme. Cependant, l’évolution des prix tend à faire croire que l’inflation restera encore au dessus de 6% en raison de l’impact de la hausse des prix du carburant et des tarifs des transports publics dans le pays.

Les taux élevés de chômage continuera par ailleurs à saper la confiance des consommateurs et des entreprises botswanaises. En outre les mesures visant à consolider les positions de la dette fiscale et publique par certaines économies avancées et la nécessité de mettre en œuvre des mesures renforcées de surveillance du secteur financier, ont le potentiel d’avoir un impact sur la croissance botswanaise. La production intérieure est estimée avoir augmentée à un taux annuel de 12, 4% au deuxième trimestre, reflétant une croissance de 23,7% de la production minière et une augmentation de 7,4% pour les secteurs non miniers. A l’avenir, on s’attend à ce que le développement des produits miniers brut soit inférieur au potentiel normal, et par conséquent contribuent à des pressions modérées sur l’inflation. D’ ailleurs l’inflation domestique a déjà augmenté de  0,6% entre le mois de juillet et celui de septembre. Heureusement que la faible demande et les prévisions modestes des pressions inflationnistes externes contribuent aux perspectives d’inflation positive pouvant stimuler la croissance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *