Cameroun : De l’électricité pour 163.000 ménages

Le Cameroun vient de bénéficier d’un prêt de 86 millions de dollars et une garantie partielle de risques de 82 millions de dollars de la part des Conseils d’administration de la Banque mondiale et de la Société financière internationale (SFI) dans le cadre d’un projet de construction d’une centrale à gaz qui devrait assurer un approvisionnement fiable en électricité à plus de 160.000 ménages. Ce prêt et cette garantie qui est essentiellement pourvue par l’Association internationale de développement (IDA) sont destinés à aider le Cameroun dans la mobilisation  des financements auprès des banques locales pour renforcer le secteur de l’électricité. Le projet de Kribi est composé de deux phases. La première est la conception, construction et exploitation d’une nouvelle centrale électrique d’une puissance de 216 MW alimentée au gaz naturel et situé à neuf kilomètres au nord de la ville côtière de Kribi. Quant à la deuxième phase, elle concerne la conception et construction d’une nouvelle ligne de transport à double circuit de 225 kilovolts,  d’une longueur de 100 kilomètres entre la centrale de Kribi et l’actuelle sous-station de 225/90 kV dans la région du Littoral. Ajouté à tout ceci, l’Alucam, la société camerounaise d’aluminium compte aussi fournir au réseau national 50MW. Ce qui permettrait donc au pays de satisfaire les besoins en énergie de 163.000 ménages, soit près de 815.000 personnes, dont 50 % de femmes. Ce projet, s’il arrive à terme, aura sans aucun doute un impact positif considérable sur l’économie camerounaise mais aussi serait une occasion pour le pays d’améliorer ses infrastructures électriques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *