Angola : Baisse record de l’inflation

Le taux d’inflation annuel de l’Angola a baissé à 11,28% au mois de novembre dernier atteignant ainsi une valeur record pour l’année 2011. Ceci est un signal prouvant que le deuxième producteur africain de pétrole est en bonne voie pour atteindre la stabilité des prix des produits de première nécessité. La banque nationale d’Angola a publié un communiqué officiel ce lundi 19 décembre 2011 dans lequel elle marque la chute vertigineuse du taux d’inflation entre le mois de novembre de l’année passée et celui de cette année (4,6%). La banque centrale angolaise ajoute que n’eût été la hausse des prix des boissons non alcoolisés, le taux d’inflation aurait été encore beaucoup plus bas. Par ailleurs le président José Eduardo Dos Santos a réaffirmé sa volonté de ramener cette inflation à 10% en 2012. Beaucoup d’analystes, étrangers et nationaux, estiment toutefois que l’Angola peut lutter encore plus pour contenir l’inflation alors que son économie montre une forte demande intérieure, combinée à un manque d’infrastructures. En outre le Fonds Monétaire International et les agences de notations internationales ont salué le gouverneur de la banque central de l’Angola pour l’exécution de la politique qui a conduit à la réduction d’inflation. Pour ce faire le gouverneur de la banque centrale avait introduit un taux d’intérêt de référence en octobre pour guider la politique monétaire et atteindre la stabilité des prix. Toutefois la banque centrale par l’intermédiaire de son comité politique monétaire a tenu à maintenir ce taux de référence à 10,5% pour le troisième mois d’affilée.

Cette banque centrale a également introduit le taux interbancaire offert à Luanda (capitale du pays). Il s’agit d’une moyenne des taux d’intérêts pratiqués par les banques commerciales afin d’harmoniser les taux des banques sur les prêts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *