Tanzanie : Découverte d’une nouvelle mine de Nickel

La société canadienne Continental Nickel (CNI) vient d’achever les travaux de prospection et d’exploration minière dans la région de Lindi en Tanzanie. C’est une compagnie d’exploration minière axée sur l’acquisition, l’exploration et le développement de Nickel. Le groupe canadien explore deux gisements miniers de, respectivement, 60 900 tonnes et de 131 000 tonnes en Tanzanie. Le directeur général de cette société, David Massola, a affirmé qu’ils sont prêts pour démarrer l’exploitation minière dans le sud de la Tanzanie après les résultats d’exploration positifs. Le forage qui a été fait en décembre dernier conjointement avec le groupe australien Ressources IMX Ltd a confirmé la présence du Nickel à Ntaka Hill Nachigwea. Le projet Nachingwea est situé au sud-est de la Tanzanie, à environ 400 Km au sud de Dar es-Salaam (Capitale du pays). La société Continental Nickel est certaine que la découverte de ces nouveaux gisements devrait permettre de développer les capacités et le rendement de l’entreprise. En Tanzanie, la société compte sur ce nouveau projet à la province de Lindi (sud du pays) pour maximiser sa production et faire bénéficier la population locale des implications de l’exploitation. Le ministre tanzanien de l’Energie et des mines, William Ngeleja a pour sa part déclaré que la firme prévoit une étude d’impact environnemental et social, conformément aux exigences de la loi sur la gestion de l’environnement en Tanzanie, avant de pouvoir demander et obtenir un permis d’exploitation minière.

Continental Nickel a également effectué plusieurs explorations et des programmes de forage dans beaucoup d’autres sites depuis plusieurs années dans le pays à la recherche du Nickel-cuivre. La découverte de la mine Nachigwea est donc l’accomplissement d’un travail titanesque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *