Namibie: La banque mondiale prévoit une année économique prospère

L’économie namibienne est appelé à croître de 4,8%, nettement plus que la croissance prévue par le pays selon la banque mondiale. Les prévisions sont plus roses que celles de la banque de Namibie d’autant plus que celle-ci n’a prévu qu’une progression de 4,2% pour 2012. Pour 2013, la banque mondiale prévoit une croissance de 4,5% et cette tendance devrait accroître davantage et permettre à ce pays d’Afrique australe d’affronter la crise de la dette euro. La banque mondiale a déclaré que la consommation privée devrait contribuer de 2,4% à cette croissance alors que celle du gouvernement contribuera de 1,1% à l’accroissement de l’économie. L’investissement fixe devrait par ailleurs être le moteur de cette année avec une contribution de plus de 1% à la croissance, avant de retomber à 0,8% en 2013 (le même niveau en 2011). L’institution de Bretton Woods prévoit en plus que les exportations namibiennes de cette année contribuent profondément à la progression économique avec un Produit Intérieur Brut (PIB) de 3,6%. La croissance namibienne compte toutefois sur les industries manufacturières pour faire la différence. En effet avec l’industrie du ciment qui a repris ses livraisons à Luanda en Angola permettra d’accroitre ces performances. Bien plus que cela, le pays va étendre l’exportation du ciment au Botswana, en Zambie et au Zimbabwe avec l’ambition d’être le leader économique de l’Afrique australe.

Les autorités prévoient en outre de construire des aéroports, des routes, des hôtels, des centres commerciaux à l’avenir afin de faire bénéficier toute la nation de la croissance du pays. Une croissance sans répercussion sur la population n’est en effet qu’une illusion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *