Tchad : A l’ère des énergies renouvelables

Inspiré sans doute par un forum international de quatre jours auquel il a assisté à Ndjamena, le Président tchadien Idriss Déby Itno a donc décidé de promouvoir l’utilisation des énergies renouvelables dans son pays. De nombreuses opportunités se créant aujourd’hui autour des énergies renouvelables le président compte les saisir et en tirer profit tant que possible. Ainsi « avec les énergies renouvelables, nous devons relever non seulement le défi du développement économique, mais aussi le défi écologique » a déclaré le président Déby Itno en clôturant les travaux du forum concentré sur l’énergie solaire. Pour rendre ce projet plus concret le numéro un tchadien a invité les spécialistes à étendre leurs recherches aux autres sources d’énergies renouvelables à savoir éoliennes, biomasses, etc. le Tchad étant un pays sahélien ce facteur peut s’avérer un avantage intéressant dans la mise œuvre de ce projet car du Nord au Sud du pays, le soleil brille de 2.750 à 3.250 heures par an. Ce qui peut produire en moyenne 4 à 6 kilowatts/heure par mètre carré et par jour. Par ailleurs, en ce qui concerne l’éolien, à en croire les résultats des mesures satellitaires, le Tchad dispose d’un gisement très important dans les régions du nord, du centre et du sud. Mais paradoxalement, on remarque que toutes ces abondantes ressources d’énergies renouvelables n’apparaissent pas au bilan énergétique du Tchad et ce en raison de leur faible niveau d’exploitation. Le bilan énergétique du Tchad est essentiellement caractérisé par plus de 90% de bois de chauffe et de charbon de bois. Le président ayant fait du problème énergétique un « impératif majeur » de son quinquennat, il essayera donc de faire des énergies renouvelables le vecteur essentiel de la croissance et du développement économique du Tchad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *