Mozambique : Le réseau bancaire en plein essor

Le taux d’expansion du réseau bancaire du Mozambique est passé à 58% alors qu’elle affichait un taux de 21% en 2007. A ce propos, le gouverneur de la banque centrale Ernesto Gove, a estimé que l’économie bancaire a toujours été une priorité pour son institution, qui ne ménage aucun effort pour prendre des mesures devant doper le développement des banques. Dans le cadre de cet objectif stratégique, la banque centrale estime que l’année 2011 a été satisfaisante avec une augmentation particulière des institutions financières et de crédit œuvrant dans le pays. En plus cette progression se produit en parallèle avec la consolidation des principaux indicateurs d’un système financier sain. Le gouverneur de la banque a noté qu’en dépit des craintes nourries par la crise européenne et internationale en 2011, le Mozambique a pu tenir face à la volatilité du marché et asseoir une stabilité macroéconomique. Ceci se justifie par les mesures correctives prises par la banque centrale et par une politique monétaire prudente, mis en œuvre grâce à la révision des taux d’intérêts élevés du marché monétaire interbancaire. Ces mesures ont été complétées par une augmentation du coefficient des réserves et un renforcement des interventions de la banque dans le marché de change afin de répondre à la demande des importations pour le fonctionnement de l’économie.

L’inflation annuelle, qui avait augmenté à 16,6% en 2010, s’est vue baisser graduellement au cours de l’année passée jusqu’à atteindre 5,4% en décembre avec l’aide de la stabilité de la monnaie locale par rapport aux devises étrangères. En outre la majorité des salariés du secteur informel qui gardait encore leur économie à domicile, commencent à s’intéresser au service bancaire laissant penser à une prochaine explosion du secteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *