Namibie : Une forte croissance du secteur des infrastructures

D’après le cabinet Frost & Sullivan, la Namibie devrait connaître au cours de la prochaine décennie une croissance significative dans plusieurs secteurs économiques dont celui des infrastructures. Frost & Sullivan est un cabinet privé qui met en œuvre des stratégies efficaces afin d’accélérer la croissance des entreprises qui le sollicitent. Selon Frost & Sullivan, la croissance de la Namibie dans le secteur des infrastructures permettra d’augmenter le développement économique et l’accès aux services. Elle permettra également d’asseoir la participation du pays dans le commerce au sein de la communauté des pays de l’Afrique australe. Par ailleurs en dépit de ces prévisions prometteuses, la Namibie devra s’assurer que les projets de nouvelles infrastructures soient terminés en temps opportun et que l’entretien et la réhabilitation des anciennes infrastructures aient lieu. Le réseau routier namibien nécessite donc une expansion afin d’accroitre l’accès au réseau de transport. Bien que le réseau routier  soit généralement en bitume, il nécessite de travaux de maintenance et de modernisation. A cet effet près de 780 millions de dollars ont été alloués par le gouvernement afin de concurrencer les grandes nations du continent et de faire du pays une terre beaucoup plus attractive pour les investisseurs étrangers. Cependant, la Namibie souffre encore d’un déficit en infrastructures énergétiques et les trois centrales d’exploitation qui alimentent le pays ne bénéficient d’aucun projet de modernisation. Cette situation fait de la Namibie un importateur d’énergie à raison de 66 % de ses besoins énergétiques.

Malgré ce défi énergétique auquel fait face la Namibie, le marché national présente de nombreuses opportunités de croissance. En outre la découverte de pétrole off-shore dans le pays mettra en évidence le potentiel de la progression de l’industrie et celui du développement des

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *