Angola : Informatiser le paiement des contraventions

L’Angola a choisi la solution de paiement informatisé codifié  « EFT930G »’ de la société Ingenico en vue du règlement des amendes. Ingenico, leader mondial des terminaux de paiement, propose des solutions complètes pour assurer la sécurité des transactions : services, matériels ou logiciels. Son « EFT930G » va permettre aux conducteurs de régler leurs contraventions par le moyen de leur carte de crédit. De cette façon, l’amende est rapidement payée et l’usager de la route peut poursuivre son trajet. Le montant de la contravention passera directement dans le compte du Trésor. Les agents de circulation n’interviendront plus dans la transaction. La procédure réduit le maniement des sommes en espèce. Cette particularité est importante pour le Ministère de l’Intérieur pour lui permettre d’éviter des fraudes. Ingenico a doté les EFT930 de plusieurs options de communication et de connexion. Ces petits appareils ont un microprocesseur de 32 bits et la sécurité des transactions est assurée. Ce matériel garantit aussi la rapidité de la transaction. Les EFT930 ont aussi des lecteurs de carte à puce et magnétique, un clavier, un écran disposant d’un système de rétroéclairage, des piles rechargeables et même une imprimante. Leur usage permet de faire tout en une fois.

Une telle technologie a dû coûter cher au gouvernement angolais, qui est resté muet sur le montant déboursé afin de l’acquérir. Sur le terrain, une formation portant sur le nouveau matériel a été dispensé à 120 policiers. Le ministère angolais de l’Intérieur ne va pas arrêter toute transaction manuelle. Tous les conducteurs angolais n’ont pas de carte bancaire. Donc, l’EFT930G va s’ajouter au précédent système de paiement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *