Un prêt de la BM pour les éleveurs de bétail en Zambie

La Banque mondiale vient d’attribuer un prêt de 50 millions $ US à la Zambie pour l’aider à diversifier son économie en améliorant le secteur de l’élevage. Le prêt, dont le délai de remboursement porte sur 40 ans avec une période de grâce de 10 ans, est destiné à financer le développement du secteur de l’élevage et de l’amélioration de la santé animale. Lors de la signature mercredi de l’accord de prêt, le représentant de la Banque mondiale, Kundhavi Kadiresan a précise que ce prêt profiterait à 390.000 éleveurs des deux sexes. Le projet de développement du secteur d’élevage en Zambie, a-t-il expliqué, a pour objectif  d’améliorer la productivité de la filière et la rendre plus compétitive dans la région. En comparaison avec l’Afrique du Sud, le plus grand marché régional de bétail, le prix du bœuf habillé en Zambie est de 20% plus élevé et le prix du lait cru de 50 % plus cher qu’en Afrique du Sud. Cette hausse des prix du bétail et du lait se traduit en Zambie par un faible taux de consommation par habitant pour les deux produits. Actuellement la consommation annuelle moyenne par habitant dans ce pays est estimée à 6 kg de viande de bœuf et à 7,4 litres de lait contre 18.48 kg de viande de bœuf et 54,1 litres de lait en Afrique du Sud. Avec le nouveau prêt de la Banque mondiale, les autorités zambiennes en charge du secteur de l’élevage comptent rattraper ce retard et améliorer en même temps la rentabilité et les revenus des petits éleveurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *