Namibie: A la rescousse des PME

La Banque de Développement de Namibie  a accordé des prêts équivalant à  5,6 millions de dollars aux petites et moyennes entreprises au cours du deuxième trimestre de cette année. Ces financements sont le fruit du produit « Bridging Finance » de la banque de développement. Ce produit permet aux entrepreneurs namibiens de recevoir  des prêts pour monter de petits projets. Près des ¾ des prêts approuvés par l’institution bancaire namibienne ont permis la création de 488 nouveaux emplois et de 757 emplois temporaires. Par ailleurs, la promotion des Petites et Moyennes Entreprises devrait continuer avec l’inauguration à Windhoeck dans les jours à venir d’une banque spécialement dévouée à ces types des sociétés.
Environ 8 millions d’euros seront mobilisés par le gouvernement et ses partenaires pour cette fin. Cette somme devrait suffire à satisfaire les exigences des gestionnaires de la nouvelle structure financière. Faute d’avoir présenté à la banque centrale un modèle bancaire qui corresponde aux besoins de financement des PME dans le pays, le gouvernement namibien avait eu du mal à soutenir le secteur dans le passé. La structure de l’actionnariat et la qualité des administrateurs étaient les causes de l’échec du projet de  la banque des PME. En outre, le ministère namibien du commerce a prévu 1,5  millions d’euros pour construire des zones d’activité commerciales et 1,3 millions pour la construction d’installations d’une foire nationale aux PME. Actuellement, les observateurs nationaux sont confiants que le gouvernement serait capable de résoudre les difficultés encourues l’année passée. Les autorités se sont en effet engagées à injecter des capitaux supplémentaires pour que le projet voie le jour. Rappelons toutefois que les PME constituent un des atouts du développement économique de la Namibie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *