RCA: Consolidation des reformes

La république centrafricaine (RCA) et la banque africaine de développement (BAD) viennent de signer un accord stipulant l’octroi de 16 millions d’unités de compte pour la RCA. Ces unités de compte représentent l’équivalent de 24 millions de dollars américains et sont destinées à soutenir, consolider et améliorer des reformes engagées par le gouvernement. Cette démarche s’inscrit dans le cadre du partenariat global initié par la BAD pour le développement économique centrafricain. Il s’agit particulièrement d’améliorer les conditions de vie des populations locales, de lutter contre le chômage et la pauvreté. L’action de la BAD dans le pays s’articule sur 5 opérations à l’échelle nationale pour un investissement s’élevant à près de 82,5 millions de dollars américains. Deux nouvelles opérations sont prévues d’ici la fin de cette année et un Appui budgétaire a également fait l’objet des discussions lors de la dernière rencontre. La BAD n’en est pas à son premier partenariat avec la RCA. La point de départ se fit en 1972 et depuis la BAD a financé près de 39 opérations dont l’engagement financier va au delà de 268 millions de dollars américains sous forme de dons ou de prêt. Pour les autorités centrafricaines ce nouvel accord est un signal fort marquant une présence significative de la Banque dans le développement du pays. Les deux partis se sont félicités de l’évolution de leur partenariat. L’accord a été suivi de la mise en place d’un bureau de la BAD à Bangui, elle souhaite également être plus présent dans le pays à travers plus d’investissement et de succursales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *