Congo Brazzaville: Lancement d’une industrie nationale

Le président de la république du Congo, Denis Sassou N’Guessou a annoncé dans la semaine la mise en route du programme ‘’ Industrie troisième secteur à développer au Congo’’. Cette décision entre dans le cadre du de la stratégie post pétrole du gouvernement. Le programme stipule que l’industrialisation du Congo est l’issue pour l’avenir du pays. Le gouvernement a déjà lancé la mise en place d’une plate-forme pour l’éclosion de l’industrie nationale. Celle-ci concerne particulièrement les secteurs forestiers, agroalimentaires et des matériaux de construction. Elle s’accompagne de la réalisation des zones industrielles et économiques spéciales. La première zone industrielle a été installée dans la région de Maloukou à environ 80 kilomètres  au Nord-Est de Brazaville. Cette première zone industrielle comporte 16 unités de productions de matériaux de construction. La mise en place de la zone a été exécutée par le géant Brésilien Asperbras avec un investissement s’élevant à 500 millions de dollars américains. Pour ce qui est du secteur agroalimentaire les priorités s’orientent vers les produits de base du pays. Le premier reste le manioc avec une unité installée à Mbé, à 150 kilomètres au nord de Brazaville. Toujours dans le cadre de la construction, des nouvelles cimenteries sont prévues à Dolisie, à Madingou, à Mindouli et à Loutété. Le principal partenaire pour les cimenteries est la qui projette avec le pays de porter la production nationale à 300000 tonnes par an. La seconde s’articule autour de l’huile de palme et de l’hévéa, dans la région de Sangha, de la cuvette, de Lékoumou et de Kouillou. Aussi, bien que moins présent, le secteur minier sera également exploité à l’instar de du minerai de fer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *