Nissan à l’assaut de l’Afrique du Sud

Le constructeur automobile Nissan veut concurrencer ses homologues européens sur le marché africain. Dans ce cadre, l’entreprise japonaise envisage de produire sa marque Datsun en Afrique du sud. Nissan espère à travers cette stratégie augmenter sa production dans le pays de Jacob Zuma au cours des prochaines années. Le groupe asiatique va rendre disponible 122 millions de dollars US pour concrétiser ce projet. L’objectif de l’entreprise  est de cibler les jeunes professionnels et les primo-accédants du marché automobile sud-africain. L’Afrique du sud continue à attirer les entreprises étrangères en dépit de la crise qu’elle subit. Ce pays est un marché en plein essor et se présente comme un pool développement continental. Le groupe Nissan s’est déjà illustré en Afrique avec la marque Micra vendue à 13 400 dollars US. Cependant cette somme demeure très élevée pour permettre à Nissan de vendre suffisamment en Afrique du sud. Le marché de l’Afrique du sud nécessite en effet des voitures low-cost abordables pour la majorité de la population. Nissan qui s’était allié à Renault il y a quelques années, a investi près de 80 millions d’euros pour stimuler son usine à Pretoria (Capitale de l’Afrique du sud). Cette fabrique produit déjà depuis quelques mois des voitures Nissan de marque NP200 et a permis la création de 300 nouveaux postes d’emplois. Nissan Afrique du sud devrait aussi produire de nouveaux modèles de Pick-up pour remplacer les anciens d’ici deux ans. Le nouveau Pick-up  produit par la filiale sud-africaine du constructeur japonais sera destiné non seulement au marché local mais aussi à l’export sur l’ensemble du continent. Nissan Afrique du sud avait en effet exporté près de 14 000 véhicules l’année passée en destination de sa sous région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *