Afriland First Bank va à la conquête de l’ouest

Afriland First Bank, AFB, vient de se lancer à la conquête de l’Afrique de l’ouest. La compagnie d’origine camerounaise s’est fixée comme objectif de s’installer dans l’UEMOA d’ici l’année prochaine. La première cible de l’institution financière est l’Access Bank, en Cote d’Ivoire, avec qui les négociations ont déjà été lancées. C’est depuis quelques semaines déjà qu’Access Bank a annoncé la cession de certains de ses filiales dont celle de la cote d’Ivoire. Au cours de l’Africa CEO Forum qui s’est tenu en début de semaine à Genève, le président du conseil d’administration d’Afriland First Group s’est confié à la presse, annonçant que sa compagnie était en pourparlers avec au moins 3 banques de l’Afrique de l’ouest. Une chose est sure, AFB sera en Afrique de l’ouest en 2013, a-t-il déclaré. Ayant gardé ses entrées chez Access Bank cote d’Ivoire, AFB a un protocole d’accord consacrant des négociations exclusives avec l’institution Ivoirienne. En effet AFB a été actionnaire minoritaire de l’établissement avant qu’il ne soit racheté par le groupe nigérian. La deuxième cible sur son collimateur est la Banque Internationale pour l’Afrique au Togo, BIA-Togo, actuellement en cours de privatisation. Présent sur trois continents, l’Afrique, l’Europe et la Chine, AFB est aujourd’hui un des acteurs majeurs des finances en Afrique centrale. Crée en 1987 au Cameroun, la banque a réussi sa croissance et s’est hissée à la deuxième place en Afrique centrale. L’année dernière elle clôturait son bilan avec 2,45 milliards de dollars et affichait un produit net bancaire d’environ 181 millions de dollars.

Elle a réussi sa percée dans le marché africain parce qu’ayant compris les enjeux et les spécifiés du continent. En créant des passerelles entre les secteurs formel et informel, AFB a pu remettre dans le circuit une masse financière qui a longtemps échappé aux réseaux bancaires depuis les crises économiques des années 80 en Afrique centrale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *