Congo-Brazza : Développement agro-pastoral

703_poussin1Dans le but de promouvoir les efforts de la production nationale et de participer à la sécurité alimentaire des populations du Congo, plusieurs partenaires organisent du 16 au 20 décembre courant, la première édition de la foire de « Développement agro-pastorale (DEVAGRO) » en République du Congo.

Initié par la fondation de la société de téléphonie mobile MTN, l’événement se déroulera dans le jardin du Palais des Congrès de Brazzaville, capitale du pays.

Bien que le gouvernement déploie de nombreux efforts en vue d’une plus grande rentabilité de ce secteur, il est loin de satisfaire la demande nationale, surtout en terme quantitatif et qualitatif. En dépit de ses énormes potentialités agro-pastorales, le Congo importe chaque année des denrées dont le coût s’élève à 210 millions de dollars. Les raisons de cette dépendance extérieure sont diverses. L’une d’entre elles est liée au fait que l’activité dans ce secteur est « essentiellement artisanale » et se pratique avec « des moyens dérisoires ». Outre ce facteur, le vieillissement des ressources humaines et techniques est à relever. Enfin, un désintérêt vis-à-vis de l’activité se traduit par une quasi-inexploitation des terres car sur dix millions d’hectares de terres arables, « à peine 2% sont exploitées »,a-t-on appris de source officielle.

Ainsi, en entreprenant l’organisation de la foire, la fondation de MTN au Congo entend non seulement encourager les efforts des autorités congolaises en vue de la promotion du secteur agro-pastoral, mais également mettre en œuvre les outils nécessaires à une production bonne et suffisante sur le plan national.

En somme, la première édition de DEVAGRO aura pour principal but de mettre en valeur à la fois, la production agro-pastorale locale et les métiers disponibles en la matière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *