Madagascar : Faibles résultats fiscaux pour le premier trimestre 2012

Loi-des-Finances-2011L’Etat malgache a rendu publics les résultats fiscaux du premier trimestre de l’année et qui semblent décevants. En effet, d’après le ministère des Finances et du budget, ils ne s’élèveraient qu’à environ 574,3 millions de dollars. La déception vient du fait qu’il y ait un écart de près de 98 millions de dollars par rapport aux prévisions, soit un manque à gagner de 17% pour l’Etat. Les recouvrements fiscaux malgaches sont essentiellement constitués des recettes de douane ainsi que des impôts prélevés sur le territoire et les deux sources de revenus ont donné des résultats de loin inférieurs aux prévisions.

Cependant, ce sont les revenus douaniers qui ont été les plus touchés par cette baisse  En effet, les recettes douanières ont été de 21% plus bas que les objectifs trimestriels tandis que les entrées en impôts ont accusé un écart de 11%. Selon les experts, la principale cause de cette baisse est la crise politico-économique qui secoue le pays depuis plus de 4 ans. Celle-ci a été exacerbée par l’organisation des élections présidentielles qui a concentré toute l’attention des ressources publiques. L’une des conséquences de cette situation a été l’induction d’une hausse du secteur informel.

Pour l’année dernière par exemple, les chiffres font état d’une augmentation de 92% du secteur de l’informel. Bien que les richesses générées n’aient pas quitté le territoire malgache, elles n’ont pas cependant transité par les canaux officiels et donc n’ont pas servi aux intérêts collectifs. Au contraire, elles ont été concentrées entre certaines mains au lieu d’intégrer le circuit de redistribution de richesses. Avec la fin du processus de transition, les observateurs espèrent un retour à la normale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *