Le bilan de l’explosion d’un camion-citerne au Mozambique passe à 73 morts

camion-citerne-explosionSelon un nouveau bilan annoncé ce dimanche par la ministre de l’Administration d’Etat mozambicain, au moins 73 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées dans l’explosion accidentelle, en fin de semaine dernière, d’un camion-citerne transportant de l’essence dans l’ouest du pays.

«Nous pouvons vous dire qu’au moins 73 compatriotes ont perdu leur vie dans l’accident », a indiqué la ministre Carmelita Namashulua au cours d’une conférence de presse hier à Maputo. Selon elle, les habitants avaient utilisé des tuyaux et des jerrycans pour siphonner de l’essence de la citerne du camion.

L’explosion a eu lieu en zone rurale, non loin de la frontière avec le Malawi, au moment où des centaines de personnes tentaient de récupérer de l’essence du camion-citerne accidenté, qui transportait 30.000 litres de carburant. Le produit inflammable s’était répandu autour du camion quand l’explosion a eu lieu.

Une commission d’enquête a été mise en place pour déterminer les causes du drame. Le deuil national de trois jours décrété depuis samedi dernier en hommage aux victimes, prend fin ce lundi.

Selon les premiers éléments communiqués par les autorités locales, le camion effectuait la liaison entre le port mozambicain de Beira (centre) et le Malawi, et s’est arrêté avant la frontière pour vendre illégalement du combustible, une pratique fréquente au Mozambique.

Ce genre d’accident n’est pas rare sur le continent africain, où des camions citernes attirent de nombreuses personnes qui profitent de leurs arrêts pour siphonner du carburant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *