Botswana : Les syndicalistes en lutte contre les corrompus

kogsiFleuron du développement économique et modèle de bonne gouvernance et de démocratie en Afrique, le Botswana occupe une place de choix dans la hiérarchie des pays stables. Sa croissance en majorité est due au secteur minier et à la fiabilité de ses institutions. Cependant si le pays a su se construire une renommée dans un milieu naturel fortement enclavé, c’est le fait de la production du diamant, premier producteur mondial mais aussi grâce à la rigueur de son peuple.

Dans l’affaire de corruption qui secoue actuellement le paysage politique botswanais , les syndicats sont montés au créneau pour demander sans délai la démission ou le limogeage de Isaac Kgosi, chef des renseignements du pays.Il est indexé par la principale agence de lutte contre la corruption du pays d’avoir demandé des pots-de-vin contre ses services à un homme d’affaires impliqué dans une précédente affaire de détournement de fonds.

Les syndicalistes estiment après ces révélations qu’un homme occupant une si importante responsabilité ne devrait pas continuer d’exercer.Tobokani Rari, secrétaire général de la fédération botswanaise des syndicats du secteur public,  a même laissé entendre, mercredi  lors d’une conférence de presse que « les accusations portées contre Tobokani sont très graves pour qu’il puisse continuer à occuper la tête de ce poste stratégique ». Par la même occasion, il a appelé le chef de l’Etat, Johnson Motshwarakgole « à se prononcer sur cette question, en sa qualité de garant du bon fonctionnement de la nation ».

On attend toujours la déclaration du chef de l’Etat sur ce scandale. Pendant ce temps, Isaac Kgosi continue d’exercer sa fonction de chef des renseignements, au grand dam de tout un pays, en remettant en cause l’admiration internationale de la démocratie botswanaise.

One thought on “Botswana : Les syndicalistes en lutte contre les corrompus

  1. Encore une fois le développement de l’Afrique ne peut venir que du peuple et des organisations sociales. Bostwana, ton exemple est à suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *