Zambie : Michael Sata de nouveau hospitalisé

ssataL’état de santé de Michael Sata, président de la Zambie reste une préoccupation nationale. L’homme de 77 ans a quitté une fois de plus le pays sans annoncer son port d’accueil. « L’avion de Michael Sata a décollé sans révéler la destination », a informé son secrétariat lundi.Certaines sources avancent que l’homme de 77 ans, s’est rendu dans un hôpital étranger pour se faire soigner. Ces voyages mystérieux sont arrivés de façon récurrente ces derniers mois. Alors que les médias et le peuple savent aujourd’hui que la santé du chef d’Etat est chancelante, certains ont profité de cette situation pour mettre le pays en alerte. Récemment, l’annonce de la mort de Michael Sata a été relayée par les populations et quelques médias zambiens. Heureusement, quelques jours plus tard, il apportait un démenti. On se souvient encore de son « je ne suis pas mort » lancé le 19 septembre dernier, pour calmer les parlementaires très soucieux.

Attendu récemment aux Nations Unies pour le traditionnel discours des chefs d’Etats, le septuagénaire s’était dérobé à cette tâche, sans doute à cause de sa fragile santé. Etant devenu un vieillard croulant sous le poids des maladies, le « roi cobra », comme le surnomme la classe défavorisée du pays, a perdu progressivement son style mordant et le charme qu’il exerçait sur son peuple.

Pour rappel, Michael Sata a été gouverneur de Lusaka, la capitale du pays. Quatre fois candidat à l’élection présidentielle, il arrive à la magistrature suprême le 23 septembre 2011, comme cinquième président du pays. Il est aujourd’hui encore à la tête du Front patriotique (FP), un parti qu’il a fondé en 2001.Alors que les cérémonies commémorant le cinquantenaire de l indépendance de la Zambie sont prévues le vendredi prochain, le peuple se demande bien si son leader malade assistera aux festivités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *