Bénin : L’opposition à l’assaut de l’électorat de Cotonou

benin-oppositionA moins de 48 heures de la fin de la campagne pour les élections municipales, communales et locales du dimanche 28 juin prochain au Bénin, les candidats des grandes formations et alliances politiques en lice, ont intensifié mercredi à Cotonou leurs opérations de charme, pour la conquête de l’électorat de la capitale économique du pays.

Il s’agit, notamment des partis et alliance politique de l’opposition, l’Union Fait la Nation (UN), le Parti pour le renouveau démocratique (PRD) et l’alliance Renaissance du Bénin- Réveil patriotique (RB-RP), et celle de la mouvance au pouvoir, les Forces Cauris pour un Bénin Emergent (FCBE).

Ainsi, en dehors de la guerre que se livrent à travers, les affiches et les posters, les différents candidats des partis et alliances de l’opposition et de la mouvance, sur les murs des édifices publics, les postulants de ces deux camps au poste de conseillers de la mairie de la capitale économique béninoise, ont investi mercredi, non seulement les rues et les artères de la ville, mais aussi les domiciles pour partager leurs ambitions avec l’électorat de la ville.

A cet effet, plusieurs effigies et logo des partis et alliance de l’opposition et de la mouvance, en lice, discutent le round point « CICA Toyota » de Vêdoko, un quartier populeux de Cotonou, où l’on pouvait y lire «Votez l’alliance Renaissance du Bénin-Réveil patriotique ! Ensemble pour une ville dynamique et solidaire» ; « Votez ! Union Fait la Nation pour la modernisation de Cotonou» et enfin «Votez ! Les Forces Cauris pour un Bénin Emergent pour l’espoir de la jeunesse».

En dehors de cette stratégie communicationnelle, les candidats des deux camps au poste de conseillers de la ville de Cotonou, ont également à travers, des caravanes sonorisées et des grands meetings, pris d’assaut les places publiques, les artères, les rues et même les ruelles de la capitale économique béninoise pour chanter leurs gloires et solliciter les suffrages de la population de la plus grande ville du pays.

Malgré toutes ces méthodes, pour multiplier leurs chances, ces mêmes postulants au poste de conseillers de la municipalité de Cotonou, ont aussi choisi de faire le porte-à-porte pour partager leurs ambitions avec les électeurs de la ville. « Avec cette campagne de proximité, nous arrivons à atteindre le cœur de nos électeurs, en partageant nos ambitions avec eux, mais aussi en recueillant leurs différents inquiétudes pour notre capitale économique », a confié Léhady Vinangnon Soglo, le premier adjoint au maire sortant et candidat de l’Alliance RB- RP au poste de conseiller de la municipalité de Cotonou.

Selon la Commission électorale nationale autonome (CENA, organe en charge de l’organisation des élections au Bénin), un total de 34 partis et alliances politiques sont en lice pour ces élections communales, municipales et locales du dimanche 28 juin prochain, qui permettront de désigner les 1.199 conseillers communaux et municipaux, qui éliront en leur sein 77 maires, 176 adjoints aux maires, 546 chefs d’arrondissement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *