L’opposition en RDC lance sa campagne «Bye Bye Kabila»

bye-kabilaPrès d’une dizaine de mouvements citoyens et de regroupements de jeunes opposants, ont lancé ce mardi à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo (RDC), une campagne baptisée «Bye-Bye Kabila», pour inviter le président de la république, Joseph Kabila à quitter son poste à la fin de son mandat le 20 décembre prochain.

« Nous nous sommes mis ensemble dans cette campagne qui consiste à sensibiliser la population congolaise pour que nous fassions respecter la Constitution le 19 décembre 2016. C’est-à-dire que le président Kabila doit respecter la Constitution en démissionnant ce jour-là », déclare Carbone Beni Wa Beya du mouvement Filimbi.

Cette campagne sera suivie, selon les organisateurs, par des marches et d’autres manifestations dans les prochains jours. « Nous allons mener des actions conjointes dans la non-violence pour sensibiliser la population sur l’article 64 de la Constitution et pour mettre en déroute le pouvoir actuel», a ajouté Victor Tesongo du mouvement Lutte pour le changement (Lucha).

Ces mouvements annoncent pour vendredi prochain, l’organisation d’une « marche pacifique en vue de signifier à M. Kabila, qu’il est temps, et qu’il doit entrer dans l’histoire à travers une alternance à la tête du pays ».

Le Rassemblement, plate-forme regroupant le plus grand nombre des partis et organisations opposés au prolongement du mandat du président Kabila, ainsi que d’autres coalitions comme celle du Mouvement pour la libération du Congo (MLC), parti de l’ancien vice-président Jean-Pierre Bemba en prison à la Haye et sa mouvance, ont aussi pris part à la cérémonie, et ont assuré les organisateurs, de leur soutien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *