Le président gambien Barrow accorde sa grâce à tous les détenus non jugés

barow-graceA l’occasion de l’anniversaire de l’indépendance de la Gambie et de son investiture ce samedi à Banjul, le nouveau président, Adama Barrow a annoncé avoir donné les instructions, pour la remise en liberté de toutes les personnes détenues dans le pays, sans avoir été jugées.

Le nouveau chef de l’Etat gambien a également annoncé la mise sur pied d’une commission d’enquête sur les disparitions sous le régime de Yahya  Jammeh.

«Le ministre de la Justice va recevoir des informations au sujet de tous ceux qui ont disparu sans laisser de traces. Une commission chargée des droits de l’homme sera installée sans délai pour compléter les initiatives du ministre de la Justice», a promis Barrow, en présence de milliers de Gambiens et de plusieurs diplomates et chefs de gouvernement africains.

Un mois donc après sa prestation de serment à l’ambassade de Gambie au Sénégal voisin, Adama Barrow a officiellement prêté une nouvelle fois serment, mais cette fois-ci, dans son propre pays. Au plus fort de la crise postélectorale, il avait été accueilli au Sénégal, à la demande de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui craignait pour sa sécurité.

Le président sortant, Yahya Jammeh qui contestait la victoire d’Adama Barrow à l’élection du 1er décembre dernier, a finalement cédé le pouvoir et quitté la Gambie le 21 janvier, sous la pression militaire de la CEDEAO. Il est aujourd’hui en exil en Guinée Equatoriale.

 

One thought on “Le président gambien Barrow accorde sa grâce à tous les détenus non jugés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *