Nigeria : Obansanjo recommande au président Buhari de renoncer à un nouveau mandat

Le président nigérian Muhammadu Buhari devrait renoncer à briguer un nouveau mandat en 2019, afin de se «reposer», a suggéré hier mardi, dans une tribune, l’ancien président du pays, Olusegun Obasanjo, qui garde un poids important dans la scène politique locale.

Obasanjo se base notamment sur l’état de santé fragile du président actuel, ainsi que sur son bilan en deçà des attentes, pour fonder sa recommandation. Selon lui, les résultats de Buhari depuis son arrivée au pouvoir, sont pauvres, caractérisés notamment par «la pauvreté, l’insécurité, la mauvaise gestion économique et le népotisme».

L’homme fort du Nigeria, qu’il a dirigé de 1999 à 2007, s’est dit « déçu » par les performances du président Buhari qu’il avait soutenu lors du scrutin présidentiel de 2015.

Il a alors appelé à la création d’un mouvement, la «Coalition pour le Nigeria», qui n’a pas besoin d’être un parti politique, mais qui doit rassembler des membres qui veulent un Nigeria «nouveau, vert et transparent».

Le premier mandat du président Buhari, 75 ans, qui a brillé par sa longue absence de près de six mois du pays pour des séjours médicaux à Londres, a été marqué par la pire récession économique de l’histoire moderne du Nigeria et qui lui a fait perdre sa place de première économie d’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *