Plus de trois millions d’électeurs sierra-Léonais attendus aux urnes

Quelques 3,1 millions d’électeurs sierra-léonais sont attendus aux urnes ce mercredi 7 mars, pour les élections présidentielles, législatives et communales.

La course à la magistrature suprême devrait être disputée essentiellement entre les deux principales formations politiques du pays, à savoir le parti Congrès de tout le peuple (APC) du président sortant, Ernest Bai Koroma, et le principal parti d’opposition, le Parti du peuple de Sierra Leone (SLPP).

Le président sortant, qui ne peut plus se représenter car ayant déjà deux mandats, a désigné pour cette nouvelle bataille électorale, son ministre des Affaire étrangères, Samura Kamara. Il aura à affronter Julius Maada Bio, un habitué des élections.

Cet ancien général de 51 ans, Julius Maada Bio avait pris le pouvoir en janvier 1996 en évinçant le chef de la junte militaire, le capitaine Valentine Strasser. Trois mois plus tard, il avait rétabli le multipartisme et cédé le pouvoir. Il s’était porté candidat à la présidentielle de 2012, où il a été battu par Koroma.

Mais la bataille entre l’APC et le SLPP pourrait être perturbée par un outsider. Il s’agit de Kandeh Yumkella, un des anciens hommes forts du SLPP, qui se présente à cette élection, à la tête d’une nouvelle formation politique, la Grande coalition nationale (NGC).

S’il a peu de chances de l’emporter, ce troisième homme pourrait jouer, en cas de second tour dans un mois, le rôle enviable de faiseur de roi.

Les bureaux de vote qui ont ouvert dès 07H00 (heure locale), devront fermer à 18H00. Les premiers résultats partiels sont attendus dans les 48 heures et les résultats complets dans un délai maximum de deux semaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *