L’Afrique prépare à Rabat, ses rendez-vous environnementaux pour l’année 2018

Rabat, la capitale marocaine a accueilli ce mardi 17 avril, la 29ème réunion du bureau de la 16ème Conférence ministérielle africaine de l’environnement (CMAE), consacrée à la préparation des événements majeurs régionaux et internationaux en matière d’environnement et de développement durable en 2018.

 

Les échanges ont notamment porté sur la contribution de la CMAE à la 14ème Conférence des parties à la convention sur la diversité biologique (COP14) et la 24ème COP sur les changements climatiques.

 

Ces rendez-vous requièrent un «grand engagement et de nombreuses préparations », a déclaré le ministre gabonais de l’environnement et président de la CMAE. Cette rencontre de Rabat constitue donc un mécanisme qui permet aux ministres chargés de l’environnement du continent, «de mieux formuler, harmoniser et coordonner leurs activités et programmes ».

 

Co-organisée par le Secrétariat d’État marocain chargé du Développement durable et le Programme des Nations-Unies pour l’environnement (PNUE), la réunion de Rabat a vu la participation des ministres chargés de l’Environnement des pays membres du Bureau CMAE (Gabon, Côte d’Ivoire, Éthiopie, Afrique du Sud, Maroc), ainsi que des représentants de l’Union Africaine et du Bureau régional pour l’Afrique du PNUE.

 

Créée en 1985 à la suite de la Conférence des ministres africains de l’Environnement organisée au Caire, la CMAE a pour rôle principal de fournir un leadership à l’échelle continentale, en favorisant la sensibilisation et le consensus sur les questions mondiales et régionales en matière d’environnement et de développement durable.

 

Elle a également pour mission de développer des positions communes afin de guider les représentants africains dans les négociations des accords environnementaux internationaux, et de promouvoir la participation africaine dans le dialogue international sur les enjeux mondiaux.

 

One thought on “L’Afrique prépare à Rabat, ses rendez-vous environnementaux pour l’année 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *