Après l’Ethiopie, l’Erythrée se rapproche de la Somalie

L’Érythrée poursuit sa politique de rapprochement avec ses voisins de la corne de l’Afrique, avec la signature ce 30 juillet d’un accord portant rétablissement de ses relations diplomatiques avec la Somalie.

Selon les termes de cet accord signé lors d’une visite officielle du chef de l’Etat somalien Mohamed Abdullahi Mohamed à Asmara (capitale de l’Erythrée), les deux pays enverront des ambassadeurs dans leurs capitales respectives. La visite de M. Mohamed était la première d’un chef d’Etat somalien en Erythrée, depuis son indépendance en 1993.

Depuis plus d’une décennie, l’Erythrée et la Somalie avaient des relations tendues en raison notamment du soutien présumé d’Asmara aux islamistes shebab, affiliés à Al-Qaïda et qui ont juré la perte du gouvernement somalien. Ces accusations ont coûté à l’Érythrée des sanctions de l’Organisation des Nations Unies (ONU) depuis 2009, qui imposent notamment des gels d’avoirs et des interdictions de voyage à l’étranger pour ses responsables politiques et militaires, ainsi qu’un embargo sur les armes.

Mais Asmara a toujours contesté ces accusations et les derniers rapports des experts de l’ONU montrent qu’il n’existe pas de preuves d’un tel soutien. Le texte signé ce lundi souligne que l’Érythrée «soutient fermement l’indépendance politique, la souveraineté et l’intégrité territoriales de la Somalie», ainsi que les efforts des dirigeants somaliens pour «restaurer la stature légitime de leur pays et pour répondre aux nobles aspirations de leur peuple».

Il stipule en outre, que les deux parties «s’efforceront de forger une coopération approfondie» dans les domaines de la politique, de l’économie, du social, de la culture, de la défense et de la sécurité. Cet accord intervient après le rapprochement spectaculaire intervenu ces dernières semaines entre l’Érythrée et l’Éthiopie, et marque une nouvelle étape dans le réchauffement des relations entre les pays de la Corne de l’Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *