Début de campagne pour les élections législatives et locales au Gabon

La campagne pour les élections législatives et locales jumelées au Gabon, prévues le 6 octobre prochain, a démarré ce 25 septembre, pour une période de 10 jours.

Dans un communiqué diffué hier lundi, le président du Centre gabonais des élections (CGE), Moïse Bibalou Koumba, a invité les acteurs politiques à mener «une campagne pacifique dans un esprit de convivialité, de fraternité et de respect de l’adversaire».

 

Il a insisté sur la nécessité pour chaque acteur engagé dans ces scrutins, de «s’abstenir de toute incitation à la violence, à la stigmatisation de certaines communautés, à l’injure ou à tout acte sanctionné par la loi électorale», a-t-il rappelé.

Pour ces élections organisées conformément au cadre électoral adopté en janvier 2018, 143 sièges de députés sont en jeu, contre les 120 du parlement sortant, et 52 postes de sénateurs, contre 102 auparavant. Un second tour est prévu le 27 octobre pour les élections législatives.

 

De leur côté, les élus locaux issus du scrutin à tour unique du 6 octobre prochain, éliront à leur tour les maires, les présidents des assemblées départementales et les 52 sénateurs.

Dimanche dernier, la Cour constitutionnelle avait invalidé 33 candidatures aux législatives, dont celle de l’opposante de poids, Chantal Myboto-Gondjout, qui se présentait dans la capitale, Libreville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *