La femme de Donald Trump en tournée dans quatre pays africains

La première dame des Etats-Unis d’Amérique, Melania Trump, a dévoilé ce mercredi, les pays qui l’accueilleront lors de sa première tournée dans le continent Africain qu’elle entamera dès le 1er octobre prochain.

Pour ce voyage sans son mari, l’épouse du président Donald Trump a choisi comme destinations africaines, quatre pays, à savoir le Ghana, le Malawi, le Kenya et l’Egypte.

Elle a annoncé son voyage hier mercredi, à l’occasion d’une réception en honneur des conjointes des dirigeants présents à New York pour la 73ème Assemblée générale annuelle de l’Organisation des Nations Unies (ONU).

Mme Trump justifie le choix de ses destinations par le fait que ces quatre pays avaient travaillé avec l’Agence américaine pour le développement international (USAID) pour aider les enfants.

En outre, explique-t-elle, ce voyage sera l’occasion de porter son choix sur le continent noir, pour plaider sa grande cause : l’amélioration du sort des enfants.

Outre son aspect social, ce voyage de Melania Trump en Afrique a également une résonance diplomatique, dans un contexte où son mari entretient des relations mitigées avec le continent noir, depuis son arrivée à la Maison Blanche en janvier 2017.

Le président Donald Trump qui ne s’est pas encore rendu en Afrique, s’est récemment mis à dos certains dirigeants de ce continent, lorsqu’il dénonçait l’immigration en provenance de «pays de merde», allusion faite aux Etats africains.

Mais, un peu plus tôt ce mercredi, le président Trump avait évoqué le voyage de sa femme, en déclarant qu’elle «va faire un grand voyage en Afrique. Nous aimons tous les deux l’Afrique. L’Afrique est si belle»!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *